travaux-d-entretiens

Les types de réparations où l’intervention du plombier n’est pas toujours nécessaire

Certains types de travaux d’entretien ne nécessitent pas l’intervention d’un plombier. Découvrez nos astuces pour apprendre comment déceler une fuite au niveau de tuyau. Nos conseils vous viendront aussi en aide quand vous serez conduit à installer des petits équipements sans l’aide d’un plombier.

Connaître le volume exact de perte d’eau de sa plomberie par le biais d’un compteur

Lorsque votre facture d’eau croît inhabituellement par rapport à votre consommation habituelle vérifiez le compteur car il s’agit forcément d’une fuite.

Fermez votre robinet principal d’alimentation en eau pendant 12 à 24 heures au minimum pour identifier d’où la fuite provient.

Après l’avoir fermé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera remis en marche. Calculez l’écart entre les deux chiffres pour connaître la quantité exacte d’eau perdue :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau au niveau du robinet principal situé en aval du compteur. Attendez douze à vingt quatre heure avant de le réactiver.
  • Commencez par jeter un coup d’œil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en mètre cube. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hectolitres, daL et l alignées à droite de la virgule. Quand les douze à vingt quatre heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur ; notez les indications pour pouvoir connaitre votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Après avoir laissé le compteur inactif pendant une durée de douze à 24 h, rouvrez-le puis, notez ce qu’il affiche. Faites échapper de l’eau à votre robinet, ne perdez pas le compteur de vue. Le cas où ce dernier tourne, il révèle l’existence d’une fuite d’eau quelque part. Quand la fuite d’eau est identifiée, il vous faudra arrêter de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau perdue. Divisez ce chiffre par 12 ou par 24, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de fuite d’eau.
  • La fuite est maintenant repérée, le débit et le volume de fuite d’eau sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est d’inspecter toutes installations pour obturer la fuite de tuyauterie.

Marre des problèmes de fuite de canalisation ? Quelques recommandations pratiques

Une fuite d’eau peut trouver source dans un raccord ou un tuyau défectueux.

  • Problème de fuite détecté au niveau d’un tuyau en Cu :

Employez un ruban « autoamalgamant » adhésif ou mastic adhésif bi-composant et durcisseur pour en finir avec un problème de fuite d’eau au niveau de votre tuyau en Cu.

  • Que faire pour réparer son raccord fuyant ?

Il suffit de remplacer le joint pour combler une fuite sur un raccord défectueux.

  • Problème de fuite au niveau du tuyau en cuivre : il vous suffit d’utiliser un mastic !

La conduite doit être abrasée en premier. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par abraser délicatement le tuyau cuivre sur une zone à peu près plus élargie que la fuite de façon à pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Utilisez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour parachever le polissage. Commencez par morceler le mastic et modelez- le jusqu’à ce que vous obteniez un ballon de teinte homogène et huileux. Appliquez-le sur la conduite ! Ajustez manuellement le mastic sur la zone de fuite préalablement décapée. Assurez-vous-en l’adhérence. Laissez sécher aussi longtemps qu’il faudra.

  • Réparer un problème de fuite sur tuyau en Cu en vous servant d’un ruban adhésif spécial :

Prenez du papier abrasif, un morceau de toile émeri fine ou bien une brosse métallique ; commencez à abraser le tuyau en Cu. Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande car vous allez l’appliquer sur la conduite.

Une fuite d’eau au niveau du raccord a été responsable de la hausse de votre facture d’eau ? Comment pallier cela sans se faire assister par un plombier

  • Quand votre bague PVC est fuyante, c’est qu’elle est forcément défectueuse. Il vous faudra la remplacer alors. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter toutefois. Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside aussi au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra seulement le restituer pour réparer la fuite ou bien le remplacer quand c’est nécessaire.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie cuivre

A moins d’être expérimenté, localiser la source d’une fuite du premier abord n’est pas une tâche facile pour un certain nombre de raisons : tuyaux défectueux à cause d’un choc direct important, gel de tuyauterie, soudage de mauvaise qualité, vice de fabrication, micro-vibration, effet coup de bélier… Les petites réparations de fuite d’eau peuvent s’opérer facilement à l’aide d’un ruban ou d’un mastic antifuite tandis qu’un important jet de fuite nécessitera la restauration partielle ou complète de tout un système de raccord plomberie.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement séparés : adhésif et durcisseur. Il est vendu en barres ou bien aussi en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite sur un tuyau en Cu. Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Bande adhésive antifuite autoamalgamante :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est spécialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite ; se fond avec le tuyau pour consolider son colmatage.

travaux-d-entretien

Les dix bonnes mesures à prendre pour pallier un problème de fuite sur son tuyau en PVC.

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par fermer le compteur

Le compteur a été stoppé, il vous faudra ensuite vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser votre canalisation défectueuse.

  1. Localisez et découpez la partie défectueuse du tuyau PVC :

L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie endommagée du tuyau en PVC. Une fois cela terminé, opérez directement sa découpe en utilisant une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet.

  1. Limez les morceaux résiduels :

Pour réussir le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC, optez pour l’utilisation d’un un cutter, d’un simple couteau ou d’un papier abrasif que pour celle d’un ébavureur conventionnel.

  1. Délardez les zones de contact :

Prenez une feuille essuie-tout bien propre et trempez-la dans de l’alcool pour nettoyer les manchons ; faites pareil pour toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de trois à cinq centimètres.

  1. Il est temps maintenant d’opérer le dégivrage des surfaces de contact :

Pour permettre à la colle d’adhérer efficacement aux zones de contacts, le dégivrage est utile.

  1. Dimensionnez le morceau de tuyau à changer

Calibrez la partie à remplacer, soustrayez un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau tuyau a été bien calibré ! Il vous faudra maintenant le sectionner :

Préparez votre tube de remplacement, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur des zones de découpe en vous aidant d’un marqueur. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par tronçonner le tube. Après l’avoir fait, polissez- en l’extrémité.

  1. Après le coupage, place à l’assemblage :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le morceau de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui fixent la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la déposer totalement au sol.

  1. Votre tuyauterie est maintenant rassemblée ! Passez tout de suite à l’encollage des zones de contact

Appliquez la colle sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien au bout du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Joignez manchons et tube :

Les manchons une fois incorporés aux limites de votre tube de rechange, saisissez-le à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

 Remplacer une chasse d’eau, un jeu d’enfant…presque en 6 étapes

Avant de songer au remplacement d’une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau située sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour vider.

  1. Démonter une chasse d’eau c’est facile ! ; commencez par détacher le couvercle !

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser tout simplement. Pour désinstaller votre ancienne chasse d’eau pressoir, détachez le fil la liant au système de vidage.

  1. Il est temps pour vous d’ôter l’ancienne chasse d’eau :

Utilisez une clef plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou connectant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Le robinet flotteur est à retirer du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le fixant.

  1. Désinstallez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela terminé, retirez les vis par le haut. Le Réservoir une fois démonté, retirez-le et posez-le par terre. Enlevez le soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé à l’aide d’une clef spécifique.
  2. Le réservoir doit être aussi repositionné sur la cuvette pour réussir le montage d’une nouvelle chasse d’eau :

La céramique doit être nettoyée en premier. Restaurez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois à l’aide d’une clé spéciale. Passez tout de suite au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela fait, la rondelle conique doit être introduite à la vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. Remontage robinet-flotteur ; l’avant-dernière étape de l’installation de votre chasse d’eau neuve :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; enfoncez le pas de vis dans le trou correspondant. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clef appropriée, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. C’est maintenant que vous allez opérer la mise en place de votre nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Détartrer un chauffe-eau sans l’aide du plombier

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : débranchez votre chauffe-eau

Éteignez le disjoncteur principal et retirez le fusible correspondant au chauffe-eau électrique.

  1. Le chauffe-eau électrique est prêt à la purge une fois débranché

Une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau électrique stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée en revanche, la cuve du chauffe-eau électrique doit être totalement vidangée.

  1. Retirez la résistance

La vidange une fois faite, désinstallez la résistance de votre chauffe-eau électrique. Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour enlever complètement la résistance de l’appareil de chauffage.

  1. Le nettoyage de la résistance : l’avant-dernière étape du détartrage d’un chauffe-eau électrique
  2. Avant de réactiver votre chauffe-eau, pensez à remettre la platine à sa place

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif électrique de chauffage.