remplacer ses équipements plomberie

Les bonnes mesures à adopter pour résoudre des problèmes d’installation en plomberie sans faire intervenir un plombier

Il arrive dans certains cas que vous soyez appelé à régler un problème de plomberie par vous-même. Apprenez à l’aide de méthodes simples comment déceler un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Ce présent guide fournit aussi des informations pour installer et remplacer vos équipements plomberie sans ennui.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Quand votre facture d’eau augmente inhabituellement par rapport à ce que vous devrez normalement consommer vérifiez au niveau du compteur car il s’agit assurément d’une fuite.

Stoppez le compteur pendant 12 à 24 heures.

Il vous faudra ensuite relever les indications du compteur juste après la coupure et dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Coupez complètement votre système d’alimentation d’eau en arrêtant le robinet niché au niveau de votre compteur, en aval. Ne le remettez en fonction seulement qu’après 12 à vingt-quatre heures.
  • Observez ce qu’affiche le compteur et notez-le. Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hl, dal et l, elles sont clairement visibles à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de 12 à vingt-quatre heures.
  • Remettez le compteur en marche, notez le résultat. Faites sortir de l’eau à votre robinet et ne perdez pas le compteur de vue ! Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Coupez- le encore une fois et notez ce qu’il affiche en final. Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour déterminer l’écart et obtenir le volume d’eau perdu. Votre débit réel de fuite de système canalisation d’eau s’obtient en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez arrêté votre compteur.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour identifier cette-fois-ci l’origine de la défaillance de votre plomberie.

Que faire en cas de fuite d’eau ?

Un raccord ou un tuyau défectueux est souvent responsable d’une fuite d’eau plus ou moins importante.

  • Quel produit utiliser pour boucher un tuyau en cuivre qui fuit ?

Il n’y a pas mille façons de réparer une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Quand votre raccord manifeste une fuite :

Une fuite a été localisée au niveau de votre raccord, envisager le remplacement de votre joint.

  • Se servir d’un mastic pour réparer une fuite d’eau sur un tuyau en Cu :

Toute opération de comblage de tuyau en Cu commence par le laquage de tuyau en Cu. Prenez un torchon et commencez par sécher la zone fuyante et puis, décapez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour réussir votre polissage, choisissez une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Tranchez le mastic en premier et moulez- le. Répétez l’action jusqu’à obtention d’un mélange de produit uniforme et huileux. Appliquez-le sur la conduite ! Aplatissez manuellement la boulette sur la zone de fuite initialement décapée. Assurez-vous-en l’adhérence. Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche.

  • Les bonnes pratiques de colmatage de tuyau en cuivre à l’aide d’un ruban adhésif spécial

La conduite doit-être polie et propre ! Prenez du papier abrasif, une toile émeri fine ou une brosse métallique pour l’abraser. Servez-vous ensuite d’un chiffon ou d’un torchon bien propre pour le nettoyer. Utilisez un sèche-cheveux pour sécher le tuyau fuyant en cuivre. Une fois cela effectué, il ne vous restera plus qu’à appliquer la bande sur la conduite fuyante.

Une fuite d’eau au niveau du raccord a été responsable de la hausse de votre facture d’eau : Comment pallier cela sans solliciter l’aide d’un plombier ?

  • Le problème vient de la bague PVC ? Il vous faudra la remplacer carrément. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra simplement la resserrer. Quand la fuite persiste encore ; repositionnez votre joint ou songez à le remplacer aussi.

Combler une fuite d’eau sur une tuyauterie en Cu

Localiser la présence d’une fuite au niveau d’un système de tuyauterie n’est jamais facile, même pour quelqu’un d’expérimenté. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyauterie, vice de fabrication, mauvaise qualité de soudage, micro-vibration, effet coup bélier… en sont les principales causes. Pour pallier des petits problèmes de fuite, privilégiez l’utilisation d’un ruban adhésif autoamalgmant antifuite ou choisissez un mastic bi-compostant antifuite. Pour colmater une importante fuite au niveau de votre système de tuyauterie songez à remplacer votre raccord.

  • Mastic bi-composant antifuite :

Le mastic antifuite se compose de 2 éléments parfaitement dissociés : durcisseur et adhésif. Il est vendu en barres mais aussi en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite au niveau d’un tuyau en Cu. Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Bande antifuite adhésive :

Le ruban antifuite adhésif est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface de fuite à colmater.

Tuyau PVC : dix astuces pratiques pour régler un problème de fuite d’eau.

  1. Fermez votre système principal d’alimentation en eau pour freiner la fuite.

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne coule en amont de la partie abimée de la tuyauterie. Arrêtez le compteur !

  1. Localisez et découpez la partie défectueuse du tuyau PVC :

Il vous faudra en premier lieu marquer les zones de découpe de la partie endommagée de votre tuyau en PVC. Utilisez un marqueur pour cela. Utilisez ensuite une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet pour la découper.

  1. Les segments restants doivent être totalement polis

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple petit couteau s’avère plutôt efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour abraser la surface de contact de votre tuyau fuyant en PVC.

  1. Maintenant, passons tout de suite au nettoyage des différentes surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout et trempez-la dans de l’alcool pour astiquer les manchons ; faites pareil pour toutes les extrémités de la conduite sur 3 à cinq centimètres.

  1. Le dégivrage des zones de contact est primordial ; ça se passe maintenant !

Pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite, il faudra le faire.

  1. Jaugez le morceau de tuyau à échanger

Avant d’ôter la partie abimée métrez- la d’abord. Retirez donc un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Maintenant que le calibrage est terminé, il vous faudra maintenant sectionner le nouveau tronçon de tuyau :

Insérez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer. Marquez la longueur à découper. Coupez le tube ; ébavurez- en l’extrémité.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau une fois mesuré et découpé, vous devez le joindre à votre système de tuyauterie :

Votre tuyauterie est enfin prête à accueillir votre morceau de tuyau neuf ! Pensez d’abord à séparer légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à dénouer les colliers qui fixent la partie la plus courte. Ceci, de manière à ce qu’elle soit retirée du mur ou bien déposée par terre.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie rassemblée en collant des surfaces de contacts :

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

– Coller sur les zones déglacées en appliquant directement la glu aux manchons.
– Raccommoder le nouveau tronçon au système par le bout du tube et des segments de la conduite initiale.

  1. Les manchons doivent être connectés au tube :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors introduire les manchons aux bouts du nouveau tuyau, sans les faire tourner. Le tube de rechange doit être ensuite enfilé de chaque côté, de part et d’autre.

remplacer-vos-equipements-plomberie

Remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même sans l’aide d’un plombier.

Vous avez décidé de remplacer votre chasse d’eau existante, mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du robinet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour réussir le démontage d’une chasse d’eau, n’oubliez jamais d’enlever son couvercle :

Le seul moyen de démonter une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra délier le fil assurant son lien.

  1. Il est temps pour vous de retirer l’ancienne chasse d’eau :

Servez-vous d’une clef plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou connectant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le fixant.

  1. Le joint doit être écarté du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé saisissez le réservoir et placez-le par terre. Votre soin d’étanchéité usé doit être retiré à son tour. Servez-vous d’une clef spécifique pour ce faire.

  1. Réinstallez le réservoir sur la cuvette :

Purifiez la céramique puis, remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond et l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci à l’aide d’une clef spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. La restauration robinet/flotteur est capitale pour réussir la pose de votre nouvelle chasse d’eau

Préparez un joint pour le coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela terminé, consolidez l’écrou de fixation du flotteur et puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant d’une clé adaptée, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps.

  1. apprêtez-vous à placer votre nouvelle chasse d’eau :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir, il faudra aussi installer le mécanisme sur sa base, tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en effectuant un mouvement de rotation à un quart de tour dans le sens d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : les cinq bonnes mesures à adopter pour réussir son détartrage

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : débranchez le chauffe-eau

Commencez par désactiver le disjoncteur général avant de procéder au nettoyage d’un chauffe-eau électrique.

  1. Vous pouvez tout de suite passer à la vidange du chauffe-eau

Pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire d’effectuer une vidange.

  1. Le chauffe-eau a été purgé ? Pensez maintenant à détacher sa résistance

Après avoir vidangé votre chauffe-eau, désinstallez la résistance ! Dévissez ensuite le capot de protection pour la retirer complètement.

  1. Détergez aussi la résistance de votre chauffe-eau afin de garantir un nettoyage à succès

Astiquez la résistance avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. remettez en place la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

Il suffit de rétablir la platine pour votre chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche réinstallé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre votre chauffe-eau électrique en marche.